438-391-7373

Article Dr Kopko, Wall Street

Je me nomme Dr Peter L. Kopko, B.A., D.C. Je suis le Conseiller scientifique en chef pour la compagnie LifeIonizers, et ce depuis plus de quinze ans. Je tiens à répondre à vos questions et préoccupations au sujet de l’eau ionisée, alcaline, en micro grappe de molécules. J’ai beaucoup écrit sur le sujet depuis de nombreuses années et j’ai aussi répondu à plusieurs reprises aux mêmes questions que vous m’avez posées.

La communauté médicale traditionnelle a été lente à reconnaître et accepter les avantages de ce qu’on appelle dans la littérature scientifique « l’eau réduite ». Il existe trois propriétés principales à l’eau ionisée : alcaline, en micro grappes de molécules, ou eau réduite. On parle d’eau réduite parce qu’à travers le processus d’électrolyse, les molécules d’eau sont ionisées, générant des électrons supplémentaires. C’est cette charge négative qui permet à l’eau réduite d’agir comme un antioxydant. Deuxièmement, l’eau est alcaline, c’est-à-dire, elle a un pH au dessus de 7.0. Cela indique que l’eau a une teneur élevée en minéraux alcalins, principalement le calcium, le magnésium, le potassium et le sodium.

Les minéraux comme le calcium et le magnésium sont souvent attribués à la dureté de l’eau. Toutes les études épidémiologiques qui ont été faites sur la dureté de l’eau arrivent à la même conclusion. Plus l’eau est dure, moins il y a d’incidence de maladies cardiovasculaires. Troisièmement, le processus d’électrolyse, réduit le nombre de molécules d’eau par grappe. Un volume donné d’eau peut être composé de millions de molécules de H2O. Cependant, toutes les molécules de H2O individuelless ne sont pas espacées également. Elles s’organisent en grappes. C’est un fait scientifique que le nombre moyen de molécules par grappe dans l’eau non ionisée est de douze à treize. L’eau ionisée a environ six molécules par grappes. En d’autres termes, cette eau a une surface de tension plus faible. Il existe depuis plusieurs années des additifs chimiques qui accomplissent le même processus pour rendre l’eau plus pénétrante. Cette eau traitée chimiquement est uniquement pour application industrielle et non pour consommation humaine. Grâce à l’électrolyse et sans l’ajoût de produits chimiques, la même eau est recréée. Cette eau est sans danger pour la consommation humaine, et hydrate le corps plus efficacement.

Le texte précédent se veut un survol sur l’eau ionisée, alcaline, en micros grappes, qui est consommée au Japon et dans d’autres pays depuis plus de quarante ans. Parlons-en maintenant au niveau athlétique. En fait, les athlètes consomment de l’eau réduite sur une base régulière. Depuis une dizaine d’années, Il est connu et mis en application, que l’alcalinisation avant une activité, permet d’améliorer le temps de performance, d’endurance et de récupération de l’athlète. Encore une fois, si vous ‘’Googler’’ exercice et alcalinisation, vous trouverez un pléthore d’articles scientifiques. La raison est simple. L’augmentation de l’activité métabolique produit un excès d’acidité comme sous-produit, soit, l’acide lactique. Cet excès d’acidité diminue les performances et l’endurance et prolonge le temps de récupération. On prend pour acquis que le corps retourne à un pH équilibré. C’est vrai qu’il y a des mécanismes homéostatiques spécifiques en jeu mais ils ne fonctionnent pas toujours, ou pas aussi efficacement que possible. Par exemple, il arrive souvent que le corps est à court de minéraux alcalins, ou que les organes impliqués dans ce processus, comme les reins, aient subi des dommages et ne sont pas efficaces. De nombreux dysfonctionnements physiologiques peuvent se produire et, en fait, se produisent en dépit du mantra médical, « le corps est pourvu de mécanismes pour prendre soin de cela ». Si c’était le cas, la condition connue sous le nom d’acidose métabolique chronique n’existerait pas. Encore une fois si vous ‘’Googlez’’ cette rubrique vous trouverez de nombreux articles scientifiques expliquant cette condition, les symptômes et les causes probables. La cause principale proposée est notre diète acide, le régime américain standard (Standard American Diet, SAD). L’ingestion de façon chronique des aliments formant de l’acide, tels les boissons gazeuses, la viande rouge et la farine blanche raffinée, est extrêmement taxant sur ces mécanismes. En effet, il y a un taux alarmant d’ostéoporose en raison d’une acidose métabolique chronique. Il faut comprendre qu’à mesure que le pH relatif de notre corps diminue, systématiquement c’est le calcium de nos os qui est prélevé pour absorber le surplus d’acidité. On parle ici de l’effet « TUMS ». Si ce processus arrive continuellement, vous vous retrouvez avec l’ostéoporose. Cependant avec l’ingestion d’eau alcaline, un approvisionnement continu en minéraux alcalins est disponible. Des études ont en effet démontré que l’eau minéralisée contribue à améliorer la densité osseuse chez les femmes avec l’ostéoporose, ce qui prouve davantage ce point. Le corps a plusieurs mécanismes à l’œuvre, mais à mesure que nous vieillissons, malgré le processus de réparation au niveau cellulaire, de nombreux processus physiologiques ralentissent, travaillent de façon inefficace, ou cessent tout simplement de fonctionner. Chez une personne jeune ou en bonne santé cette eau aide le corps à travailler plus efficacement et avec moins de friction sur ces mécanismes homéostatiques. En ce qui concerne la concentration et la clarté mentale, il est essentiel que le corps et le cerveau soient bien hydratés pour atteindre des performances optimales.

Il est estimé que le corps est fait de 70 à 80 % d’eau et le cerveau de 80 à 90 %. L’hydratation est essentielle pour ces tissus. Avec une baisse d’aussi peu que 2 % du totales des fluides corporels, des problèmes d’énergie, de contrôle de la température et de pression artérielle peuvent se produire. À 5 %, on peut ressentir de la confusion et de la fatigue. Un corps et un cerveau bien hydratés sont essentiels à la concentration et la clarté mentale.

Voyons maintenant la question qui m’est le plus souvent posée. »L’eau alcaline n’est-elle pas neutralisée par l’acidité forte de l’estomac? » Non ce n’est pas le cas. Si vous considérez que les cellules responsables de la production d’acide dans l’estomac sont activées par la nourriture pour la digestion, et pas l’eau, alors il n’existe aucun acide dans l’estomac. Comprendre que lorsque l’estomac est vide d’aliments, il ne contient ni matériel,ni volume de quoi que ce soit. Il est vide. L’estomac ne contient pas un flux continuel d’acide HCL. Nous recommandons que cette eau soit bue sur un estomac vide, et pas avec de la nourriture. En fait aucun liquide ne devrait être bu en mangeant. Il va diluer les sucs digestifs et provoquer l’indigestion. En outre, l’eau n’a pas besoin de digestion. Elle n’est pas un aliment et ne nécessite aucune digestion. Elle est immédiatement absorbée intacte,comme l’eau ordinaire et pénètre dans la circulation sanguine tel quelle, comme on respire l’air. L’affirmation qu’elle est acidifiée avant d’entrer dans la circulation sanguine est tout simplement fausse. Si c’était le cas alors tout ce qu’on consomme arriverait dans la circulation sanguine dans un état acide : fruits, légumes, tout. C’est principalement les protéines qui nécessitent la digestion, pas l’eau.

Enfin, au sujet des micros grappes. Certes, la recherche et la documentation sur ce sujet pourraient être plus importante. Les fonds de recherche sont rares dans la science de l’eau, parce qu’elle est récente (aux États-Unis). Et comme avec toutes les idées nouvelles et provocatrices, la science est lente. Des expériences ont été effectuées en utilisant la technologie de la résonance magnétique nucléaire qui semble prouver ce phénomène, pourtant il reste des sceptiques. Le phénomène des micros grappes est aussi appelé eau structurée. Il y a eu beaucoup d’écrits sur ce concept, mais recus aussi avec scepticisme. Il suffit de dire que l’eau peut avoir différents états de friction superficielle et lorsqu’elle diminue, la pénétration de l’eau est augmentée. Comme je l’ai déjà dit, les produits chimiques existent depuis de nombreuses années qui diminuent la friction superficielle. Le concept n’est pas nouveau, seulement la méthode de production et l’aspect de la consommation humaine.

En conclusion, veuillez consulter cette liste de citations scientifiques qui corroborent le texte susmentionné. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à me contacter directement au dc1980@msn.com ou mon téléphone cellulaire à 619-867-9700. Je vous remercie pour cette opportunité de vous expliquer les avantages de l’eau ionisée, alcaline et en micro grappes.

Dr Peter L. Kopko, B.A.,
Conseiller scientifique en chef
LifeIonizers

Références

Les performances sportives améliorées par l’eau alcaline & les électrolytes
Ostojic, S et al. DRINKS WITH ALKALINE NEGATIVE OXIDATIVE REDUCTION
POTENTIAL IMPROVE EXERCISE PERFORMANCE IN PHYSICALLY
ACTIVE MEN AND WOMEN: DOUBLE-BLIND, RANDOMIZED,
PLACEBO-CONTROLLED, CROSS-OVER TRIAL OF EFFICACY AND
SAFETY. Serbian Journal of Sports Sciences. 2011, 5(3): 83-89. http://www.sjss-sportsacademy.edu.rs/archive/details/full/drinks-with-alkaline-negative-oxidative-reduction-potential-improve-exercise-performance-in-physically-active-men-and-women-double-blind-randomized-placebo-controlled-cross-over-trial-of-efficacy-and-safety-223.html
Les Conditions du système immunitaire corrigées par l’alcalinité, y compris l’eau alcaline ionisée
Jaffe, R. The Alkaline Way: Integrative Management of Autoimmune Conditions http://findarticles.com/p/articles/mi_7396/is_328/ai_n56264946/
Auteurs divers :
Évaluation Clinique de l’eau pH alcaline ionisée pour des problèmes abdominales : www.scintillae.com/two2.pdf
S Shirahata Reduced Water for the prevention of diseases http://books.google.com/books?hl=en&lr=&id=iE-alhelixoC&oi=fnd&pg=PA25&dq=%22electrolyzed+reduced+water%22+human&ots=GeBGVtfvwm&sig=TPS4Ck2d7EQYbUA__p1zfCulyN8#v=onepage&q=%22electrolyzed%20reduced%20water%22%20human&f=false
L’hydratation et les micros grappes moléculaires
Hayashi, H Understanding Alkaline Ionized Water (attached)

Laissez un commentaire