438-391-7373

L’effet des boissons énergisantes & diètes sur l’équilibre du pH

Originaires du Japon dans les années 1960, les boissons énergisantes comme Red Bull, sont vendues à travers le monde dans 134 pays. Les ventes mondiales ont dépassé les 5 milliards $ par année et on estime atteindre les 10 milliards $ d’ici 2010. La popularité des boissons gazeuses diètes s’accroit au milieu des préoccupations sur l’obésité, avec 59 % des Américains qui avouent boire des boissons gazeuses, et les ventes mondiales qui dépassent les 20 milliards $ par année. Les ventes de boissons sportives, conçues à l’origine pour aider les athlètes à se réhydrater, totalisent 3 milliards $ par année. Chacune de ces boissons offre certains avantages, mais tous contribuent à acidifier le corps.

Les Boissons énergisantes causent la déshydratation et augmentent l’acidité corporelle.

L’ingrédient clé dans la plupart des boissons énergisantes est la caféine souvent provenant du guarana ou yerba maté. Le ressentiment du coup de fouet énergétique provient de la caféine, mais elle provoque aussi la déshydratation. Pour se réhydrater, il faut boire deux tasses d’eau pour chaque tasse de boisson énergisante consommée.
Les boissons énergisantes sont très acides. Par exemple, la Red Bull a un pH de 3.26, ce qui est près de 10 000 fois plus acide qu’une eau au pH neutre.1

Les boissons gazeuses ont été liées à des gains de poids et à l’acidité.

En 2008, une étude à l’Université de Purdue a conclu que les rats, dont les régimes alimentaires contenaient de la saccharine édulcorant artificiel ont gagné plus de poids que ceux ayant reçu une alimentation sucrée,2 probablement parce que le corps ne reçoit aucun signal d’activer le métabolisme.3 L’Université du Texas Health Science Center à San Antonio, a réalisé une étude qui a duré huit ans, sur 1 550 participants, concluant que les buveurs de boissons gazeuses diètes courraient un plus grand risque d’engraisser que les buveurs de boissons gazeuses ordinaires.4 Les boissons gazeuses diètes sont encore plus acides que les boissons énergisantes. Le coke diète a un pH de 2,97, ce qui est plus de 10 000 fois plus acide qu’une eau au pH neutre.5

Les boissons pour sportifs sont conçues pour les athlètes qui s’entraînent pendant plus de deux heures.

Les boissons pour sportifs contiennent des électrolytes, des hydrates de carbone et d’autres nutriments qui sont métabolisés lors de longues périodes d’entraînement. La plupart des boissons pour sportifs contiennent entre 13 et 19 grammes de sucre par portion de huit onces. Boire des boissons pour sportifs sans s’entraîner augmente l’apport calorique. Les boissons pour sportifs sont encore plus acides que les boissons énergisantes et gazeuses. Le Gatorade a un pH de 2,95, qui est 10 000 fois plus acide qu’une eau au pH neutre. 6 Les Américains dépensent des milliards de dollars chaque année sur les boissons qui peuvent donner un coup d’entrain à court terme, mais qui peuvent également augmenter le risque d’engraisser, tout en augmentant l’acidité du corps. Une meilleure solution serait de s’hydrater fréquemment avec de l’eau potable ionisée alcaline, qui est bien meilleure que les boissons gazeuses diète ou énergisante, qui, en plus, aide l’organisme à neutraliser l’acidité du corps.

1 Young, Dr. Robert O., The pH Miracle for Weight Loss. New York: Grand Central Publishing, 2005, p. 125.
2 « A Role for Sweet Taste: Calorie Predictive Relations in Energy Regulation by Rats, » Susan E. Swithers, PhD and Terry L. Davidson, PhD, Purdue University; Behavioral Neuroscience, Vol. 122, No. 1.
3 American Psychological Association (2008, February 11). Artificial Sweeteners Linked To Weight Gain. Science Daily.
4 Abstract 1058-P. Sharon P. Fowler, MPH, University of Texas Health Science Center School of Medicine, San Antonio.
5 Young, Dr. Robert O., The pH Miracle for Weight Loss. New York: Grand Central Publishing, 2005, p. 125.
6 Young, Dr. Robert O., The pH Miracle for Weight Loss. New York: Grand Central Publishing, 2005, p. 125.

Ces déclarations n’ont pas été évaluées par la Food and Drug Administration. Ce produit n’est pas destiné pour diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir les maladies.

Laissez un commentaire