438-391-7373

Claude B. – Magog

photoJ’ai débuté à consommer l’eau alcaline vers le 16 avril  2013.

Le premier élément que j’ai constaté est la plus grande facilité d’hydratation en consommant l’eau alcaline ionisée.  En effet, dès ma première sortie de vélo ce printemps, j’ai remarqué que je consommais la moitié de quantité d’eau par rapport à la fin de la saison 2012. Nécessairement à la condition de consommer .75-1  litre d’eau alcaline ionisée 1 heure avant la randonnée.

Un peu plus tard, c.à.d. environ 2  semaines, la différence que j’ai réalisé est que j’avais augmenté mon endurance. C’est-à-dire que, par exemple, sur une sortie de 70 km, la deuxième moitié du trajet se fait maintenant beaucoup plus facilement que l’année dernière. Donc, le résultat n’a pas été d’augmenter ma force mais plutôt ma capacité à soutenir l’effort sur une plus longue période. C’est toujours à la 2ème moitié d’un trajet que l’on peut faire ce genre de constat.

Claude B.

Magog, Le 22 Mai 2013.